ADMINISTRATEURS EURALIS : LA RELÈVE EST ASSURÉE

Euralis s’engage pour le renouvellement générationnel de ses administrateurs. Cette année, cinq jeunes stagiaires rejoignent l’équipe en place.

Le 19 avril, ils ont été officiellement intégrés : chacun s’est vu désigner un parrain, membre du bureau de la coopérative, qui l’accompagnera tout au long de son parcours d’intégration. « Nous sommes convaincus de la nécessité de rajeunir notre gouvernance » affirme d’emblée Christophe Congues, Président de la coopérative Euralis. « Les nouveaux entrants nous apportent un regard souvent neuf et différent sur l’agriculture et la façon de la pratiquer. Travailler à leur côté est très enrichissant ; ils nous bousculent parfois dans nos certitudes, ce qui est toujours bénéfique. Ils accordent une grande importance à l’engagement coopératif et prennent leur rôle très à coeur. Ce passage de flambeau est une source de motivation indéniable pour les équipes déjà en place ».

Le 19 avril, cinq jeunes administrateurs stagiaires ont rejoint officiellement le conseil d’administration d’Euralis. Chacun est parrainé par un membre du bureau :
– Philippe Maisonnave est parrainé par Christophe Congues
– Guillaume Saintignan par Bernard Ader
– Simon Pellausy par Stéphane Boué
– Jonathan Lalondrelle par Jean-Paul Lataste
– Clément Noilhan par Pierre Pages.

Témoignage : Pierre Pages, Parrain
«J’accorde de l’importance à mon rôle de parrain, d’autant plus que je suis désormais le plus ancien dans le Conseil
d’Administration. C’est un passage de relais très important » explique Pierre Pages, vice-président d’Euralis et président
du Pôle Semences. « C’est pour moi l’occasion de transmettre à Clément ma connaissance du système coopératif, de
partager mon expérience d’administrateur : Euralis est un Groupe qui peut paraître complexe, avec des enjeux multiples
et divers. Expliquer avec pédagogie, décoder, démystifier, cela me tient à coeur. Et puis je suis aussi là pour faciliter l’intégration de Clément. Il rejoint la famille du Conseil d’Euralis, qui a vu des générations se succéder. Mon rôle dans ce cadre est de lui faire toucher du doigt les valeurs de cohésion et de solidarité. Enfin, j’aurai à coeur de lui expliquer la diversité de ses missions : je l’aiderai à sortir de son seul rôle d’animateur de territoire. Je sais que les échanges réguliers que j’aurai avec Clément seront enrichissants, pour l’un comme pour l’autre ».

Témoignage : Clément Noilhan, administrateur stagiaire
Clément Noilhan, agriculteur à Clarens (65), élève des bovins allaitants en production de veaux sous la mère, sur une exploitation de 95 hectares, avec 80 % de la surface en prairie. « Mon engagement coopératif, c’est presque un devoir. C’est pour moi une façon de rendre à la coopérative ce qu’elle m’apporte. Et puis c’est aussi une belle occasion de représenter les agriculteurs sur mon territoire. Le parrain, pour les jeunes administrateurs stagiaires que nous sommes, c’est comme un phare, toujours là pour nous orienter. Je compte sur le mien pour me guider, m’accompagner dans ma
prise de fonctions. Pierre, c’est un peu mon mentor, celui avec qui j’ai une relation privilégiée, avec qui je peux instaurer facilement un dialogue. Celui qui répond à mes questions, mes doutes, en toute confiance ».

Cinq profils complémentaires pour une motivation commune
L’identification des administrateurs stagiaires est le fruit d’une concertation entre les administrateurs et les équipes terrain (techniciens, responsables de zones…). « Au-delà de leur motivation et de leur souhait de s’engager, nous les choisissons pour qu’ils représentent la diversité de notre territoire coopératif et la variété de nos métiers. Ils sont aussi identifiés sur les zones prioritaires où nous avons besoin de renouvellement de génération. Enfin, le fait qu’ils aient suivi un parcours Atout Jeunes est un plus : ils ont déjà un lien fort avec la coopérative et ont suivi des parcours de formation de qualité » précise Bernard Ainses, Responsable des Relations avec les Agriculteurs. Sur les 5 administrateurs stagiaires de cette année, 3 ont suivi la formation Atout Jeunes.